Multiplication des agressions en Presqu’île de Lyon : Génération Identitaire exige la sécurité pour les lyonnais.

Multiplication des agressions en Presqu’île de Lyon : Génération Identitaire exige la sécurité pour les lyonnais.

:: Communiqué du 20/12/2018 :: 

Multiplication des agressions en Presqu’île de Lyon : Génération Identitaire exige la sécurité pour les lyonnais.

 

Le 11 novembre 2016, le jeune Lyonnais Marin Sauvageon était tabassé par un groupe de racailles pour avoir défendu un couple qui s’embrassait dans le bus. Génération Identitaire a depuis organisé plusieurs actions à la Part Dieu, sur les quais du Rhône ou encore en Presqu’Île afin de dénoncer l’insécurité grandissante qui règne à Lyon.

Cependant, rien n’a changé et le centre ville lyonnais et plus particulièrement le Triangle des Bermudes Terreaux/Comédie/Hôtel de Ville est plus dangereux que jamais. Depuis plusieurs mois, on ne compte plus les agressions violentes, les groupes de racailles armés de barres de fer, les coups de couteaux, et plus récemment, un coup de feu.
Toujours sans aucune réaction de la municipalité !

Dans la nuit du 18 décembre, un jeune de 21 ans était roué de coups dans le 1er arrondissement en tentant de défendre ses amis. Le lendemain, un étudiant de 19 ans subissait le même sort place de la comédie en voulant mettre fin à une altercation. Les agressions envers les jeunes lyonnais se répètent de plus en plus fréquemment et la racaille continue de faire régner sa loi en s’en prenant à notre jeunesse. Ces agressions ne sont que les symptômes d’une société multiculturelle malade, devenue sauvage et ultraviolente.

Ces agressions à répétitions ne sont plus acceptables. Génération Identitaire exige que la sécurité des Lyonnais soit mise au centre des débats lors des campagnes municipales et s’assurera que les candidats prennent à cœur cette thématique inhérente au bien être des habitants.

Si la mairie n’agit pas rapidement, Génération Identitaire relancera ses tournées de sécurisation.

 

La sécurité des lyonnais avant tout !

 

Partager : FacebookTwitterEmailGoogle+LinkedInPinterest