KAMEL KABTANE LANCE L’APPEL DU MUEZZIN DU HAUT DU MINARET DE LA GRANDE MOSQUÉE DE LYON

KAMEL KABTANE LANCE L’APPEL DU MUEZZIN DU HAUT DU MINARET DE LA GRANDE MOSQUÉE DE LYON

LYON : KAMEL KABTANE LANCE L’APPEL DU MUEZZIN DU HAUT DU MINARET DE LA GRANDE MOSQUÉE

Le mercredi 25 mars, la Grande Mosquée de Lyon a lancé du haut de son minaret un appel à la prière (« l’appel du Muezzin ») à travers de puissants hauts-parleurs qui a été diffusé à des kilomètres à la ronde. Cet appel a également été filmé et largement diffusé sur les réseaux sociaux.
Lors de la construction de cette mosquée en 1994, le minaret qui devait être haut de 35 mètres avait fait scandale au sein de la population. Finalement abaissé de 10 mètres, celui-ci ne devait « pas diffuser d’appel à la prière » (L’Express, 22.09.1994). Comme souvent avec les islamistes, la promesse n’a pas été tenue.

Depuis plusieurs années, Kamel Kabtane –recteur de la Grande Mosquée de Lyon- est à la manœuvre d’une entreprise de conquête et d’implantation progressive d’un islam politique qui s’inscrit parfaitement dans la stratégie adoptée par les Frères Musulmans. Après la construction de l’IFCM, centre culturel islamique financé par l’argent du contribuable avec la bénédiction de Gérard Collomb (deux millions d’euros) et inauguré par l’ancien ministre de l’Arabie Saoudite Mohammed Al-Issa, Kamel Kabtane provoque à nouveau en lançant, en pleine crise du Coronavirus, un appel à la prière, symbole d’un islam visible et solidement implanté.

Génération Identitaire condamne fermement cette énième provocation islamiste sur notre sol, et demande à ce que la construction de nouveaux minarets soit interdite en France (comme c’est le cas en Suisse depuis 2009). La finalité de ces édifices est bien, pour les musulmans, de pouvoir à terme diffuser l’appel du Muezzin comme nous l’a prouvé Kamel Kabtane.

Enfin, Génération Identitaire exige que Kamel Kabtane soit expulsé vers son pays, l’Algérie. La naïveté dont fait preuve la classe politique locale à l’égard de la Grande Mosquée de Lyon et de son recteur doit cesser au plus vite. Cette naïveté (complicité ?) incarnée par Gérard Collomb a permis aux partisans d’un islam politique de se doter d’un immense complexe au cœur de Lyon pour diffuser son idéologie. Il est donc du devoir du maire de Lyon de réclamer publiquement au Président de la République l’expulsion de Kamel Kabtane. Dans le cas contraire, sa passivité ne fera qu’indiquer qu’il est complice des islamistes.

Partager : FacebookTwitterEmailGoogle+LinkedInPinterest