Il justifie la lapidation des femmes, la Grande Mosquée de Lyon l’invite pour donner une conférence

Il justifie la lapidation des femmes, la Grande Mosquée de Lyon l’invite pour donner une conférence

Lyon : Il justifie la lapidation des femmes, la Grande Mosquée de Lyon l’invite pour donner une conférence.

 

Ce mardi 5 mai 2020, la Grande Mosquée de Lyon accueille pour une visioconférence l’imam Youssef Ibram. Son intervention s’intitule « Rôle et place de la jeunesse en Islam ».

Youssef Ibram est un islamiste. Né au Maroc, l’imam de 65 ans a été formé en Arabie saoudite où il a étudié pendant six ans le droit islamique, la charia. Diplômé en sciences religieuses de l’université de Riyad, il a fait depuis l’objet de polémiques diverses.

Youssef Ibram officie dans une mosquée de Zurich, où il reste jusqu’en 2004, année où il défraye la chronique en affirmant ne pas être opposé à la lapidation des femmes adultères : « Je ne peux pas être contre la lapidation, car cette peine fait partie du droit de l’islam ».

Transféré à Genève, ses positions sur la manière dont les filles vierges peuvent pratiquer le vélo ont aussi choqué. A Volketswil, il a tenté de créer un jardin d’enfants islamique, ce qui a provoqué des débats nourris.

Youssef Ibram est un relais important des Frères musulmans en France. Il a été membre du Conseil européen de la Fatwa (ECFR), dirigé par l’Égyptien Youssef al-Qaradâwî, théologien de référence des Frères musulmans et mufti officieux du Qatar, pro-terroriste et antisémite.

Youssef Ibram fait toujours partie de l’équipe pédagogique du centre de formation Shâtibi de Lyon, où des étudiants apprennent l’islam, l’arabe et le Coran avec d’autres islamistes dont le Suisse Hani Ramadan, directeur du centre islamique de Genève (soutien du centre An-Nour à Mulhouse).

Après avoir diffusé l’appel à la prière islamique publiquement en début de confinement, la Grande Mosquée de Lyon et son recteur Kamel Kabtane persistent en accueillant un islamiste qui justifie la lapidation de la femme.

Génération Identitaire Lyon exige du préfet du Rhône Pascal Mailhos une décision ferme et exemplaire après cette nouvelle provocation. La Grande mosquée de Lyon doit faire l’objet d’une fermeture administrative après ces multiples provocations.

Nous ne lâcherons pas.

 

Partager : FacebookTwitterEmailGoogle+LinkedInPinterest