Le député Thomas Rudigoz défend les islamistes face à Génération Identitaire

Le député Thomas Rudigoz défend les islamistes face à Génération Identitaire

Lyon : Le député Thomas Rudigoz défend les islamistes face à Génération Identitaire

Lundi 20 avril, les jeunes identitaires lyonnais ont projeté sur la Grande mosquée de Lyon un message dénonçant les appels publics à la prière islamique. Le lendemain, le recteur de la Grande mosquée, Kamel Kabtane, dénonçait cette action dans un tweet victimaire et outrancier.

Le 24 avril, le député LREM Thomas Rudigoz a apporté son soutien à l’islamiste Kamel Kabtane en taxant notre action d’ « acte anti musulman inqualifiable d’autant plus choquant au début du ramadan » tout en réclamant la dissolution de Génération Identitaire.

Les liens entre Thomas Rudigoz et Kamel Kabtane ne sont pas nouveaux. En septembre 2019, ils avaient inauguré ensemble l’IFCM (Institut Français de Civilisation Musulmane) en compagnie de Mohammad Al-issa, secrétaire de la ligue islamique mondiale (LIM), qui prône le salafisme et défend les châtiments corporels prévus par la charia.

Le député LREM est aussi membre de la commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite et n’a jamais caché sa volonté d’obtenir la dissolution de notre mouvement.

Thomas Rudigoz est plus prompt à dénoncer les actions pacifiques des identitaires que les attentats islamistes, comme celui de Romans-Sur-Isère où deux Français ont été assassinés par un migrant soudanais, sur lequel il est resté étrangement muet.

C’est pourquoi Génération Identitaire a affiché sur la permanence électorale de Thomas Rudigoz des nouveaux slogans conformes à ses compromissions : « Thomas Rudigoz, candidat complice de l’islamisme » et « Kamel Kabtane, islamiste soutenu par Thomas Rudigoz ».

 

 

Partager : FacebookTwitterEmailGoogle+LinkedInPinterest